samedi 21 mars 2015

79. Ma dernière lecture : Paper Towns (la Face Cachée de Margo) de John Green

Bonjour, bonjour !
 
 

Aujourd'hui on se retrouve pour une chronique déception, puisque je viens de finir Paper Towns de John Green. Alors certes, j'ai pu apprécier ma lecture, mais à côté de The Fault in Our Stars, Looking for Alaska ou An Abundance of Katherines, Paper Towns m'a beaucoup moins emballé !
 
Paper Towns est l'histoire de Quentin, lycéen, complètement gaga de sa voisine Margo, intrigante et qui ne manque pas de panache. Enfants, ils étaient amis, mais depuis l'adolescence, Margo s'est éloignée pour être plus proches de ses amis (et de son petit ami) branchés.
Et là, c'est le drame. Le petit copain de Margo l'a trompée avec sa meilleure amie à plusieurs reprises (oh mon dieu).
Le plan de vengeance commence, et évidemment, Margo vient chouiner chez Quentin.
 
Vous l'aurez compris, le personnage de Margo, c'est pas mon truc. Jusqu'à la fin elle m'aura résolument tapé sur les nerfs. (même si lorsque je découvre ses parents, Green arrive à faire naître en moi un peu de compassion).
 
Mais il faut l'admettre, l'auteur nous livre de nouveau avec brio le portrait d'une adolescence en quête d'identité, qui cherchent à se construire et à s'épanouir à distance du monde des adultes pour lequel ils ne sont pas encore prêts. La psychologie, c'est son truc, à John Green... Mais pour l'intrigue, faudra repasser.
 
Margo disparaît. Quentin la cherche. Encore. Encore. Et encore. Il y a des longueurs, et même quand l'enquête avance, le lecteur n'est absolument pas pris à partie. Lorsqu'il y a enquête, il y a indices, alors on s'attend à ce que l'auteur en distille pour jouer avec les méninges de ses lecteurs. Mais non. De toute façon, seul Quentin peut y comprendre quelque chose, puisque lui seul semble avoir entraperçu la vraie Margo.
 
Alors oui, je suis déçue, Monsieur Green, parce que même si j'éprouve toujours un grand plaisir à retrouver votre plume, votre humour et votre psychologie des personnages, vous ne m'avez pas emporté comme d'habitude. Mon petit cœur est resté bien sagement dans ma poitrine, sans trop se soulever. Dommage.
 
Prochaine étape : lire Will & Will, de John Green et David Levithan !
 
Par contre, autant ne pas vous mentir, j'irai voir avec plaisir le film Paper Towns, avec le secret espoir qu'il gommera les défauts du roman.
 
Bisous bisous, Proxyfny
 
En bref
Le livre V.O : 336 pages, 9.71 euros
Le livre V.F : 400 pages, 15,90 euros
Malgré une psychologie des personnages et de l'humour à la hauteur de ses autres romans, John Green m'emporte beaucoup moins avec une intrigue qui patine, qui patine, et un personnage principal féminin relativement horripilant.  

6 commentaires:

  1. Je comprends ta deception, Paper Towns n'ai pas le l'oeuvre de John Green que j'ai préféré. J'ai adoré les personnages mais malheureusement l'intrigue a beaucoup de défauts. Malgré des zones d'ombres, c'est tout de même une lecture que j'ai aimé et j'ai hâte de voir ce que va donner le film !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai aussi hâte de voir le film ^^

      Supprimer
  2. OH c'est dommage parce qu'après avoir vu la bande annonce, le livre m'avait intrigué, mais c'est vrai que là ça m'a refroidit :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu auras un peut-être un avis différent de moi ! mais en tout cas le film a l'air chouette vu la bande annonce

      Supprimer
  3. Oh que oui, elle est agaçante cette Margo! Perso j'ai laissé tomber vers la moitié, je n'arrivais tout simplement pas à accrocher à l'histoire. Par contre, tout comme toi le trailer m'a plutôt bien plu, j'irai peut-être voir le film du coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que pour beaucoup de gens ce sera ça ! peut être le film gommera les défauts du livre

      Supprimer