dimanche 19 avril 2015

87. Ma dernière lecture : Dieu me déteste de Hollis Seamon

Bonjour bonjour ! Aujourd'hui on se retrouve puisque je viens de finir Dieu me déteste de Hollis Seamon.
 
Richard Casey, en phase terminale d'un cancer, vit ses derniers jours à l'hôpital de New York, où il partage son quotidien avec les infirmiers, des personnes âgées (soins palliatifs oblige) et... Sophie, une ado tout comme lui.
 
 
Nos étoiles contraires ? Non, non, et non.
D'abord, parce que la romance n'est pas du tout l'angle principal choisi par l'auteur. Pour cause, Hollis Seamon choisit de parler de toutes les personnes qui gravitent autour d'un enfant malade, de tous ces adultes qui souffrent, car il n'est pas naturel de voir les enfants mourir avant ses parents, et ses grands-parents.
 
Richard fait preuve d'un cynisme et d'un humour décapant qui ne manquera pas de vous faire sourire. Bien entendu, vu les thèmes abordés (entre l'amour, la mort et la perte d'espoir), l'auteur nous touche, mais sans jamais tomber dans la drama, le pathos.
 
Alors oui, il y aurait eu tout pour un coup de cœur en bonne et due forme, avec des personnages sympathiques, des beaux sentiments, des petites philosophies de vie bien placées et une bonne dose d'humour. Mais en fait, non.
 
La fin tombe, m'a laissé perplexe, elle ne m'a pas donné un sentiment de "tu as fini un livre", je me retrouve un peu en mode "bon, ok, c'est fini, on va passer à autre chose, hein".
Un peu dépitée. Un peu blasée.
Je vous laisse donc avec une question, mon introspection :
 Suis-je une créature extra-terrestre pour ne pas être touchée, émue et inspirée comme l'ont été beaucoup de lecteurs ?


Des bisous, Proxyfny

En bref
Le livre V.O : 9,68 euros, 272 pages.
Le livre V.F : 18 euros, 276 pages.
Bof, bof, bof. Une lecture sans vague.

Et sinon, on se retrouve en vidéo ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire