vendredi 5 juin 2015

101 : Un coup de coeur monumental pour PHOBOS, de Victor Dixen

Bonjour bonjour !
 
J'ai eu la chance d'aller aux Imaginales cette année, et j'y allais surtout pour UNE raison : pouvoir acheter et lire Phobos de Victor Dixen, un livre dont le résumé avait réveillé ma faim pour les histoires au concept étonnant et prenant.
 
Je n'avais jamais lu de Victor Dixen et autant vous le dire, après Phobos, j'ai tout de suite entamé ma lecture d'Animale, La malédiction de boucle d'or.
 
 
Dans un futur pas si lointain mais alternatif au notre, les Etats-Unis d'Amérique ont vendu la NASA à une firme privée pour renflouer les caisses de l'Etat. En conséquence, l'entreprise décide d'utiliser un programme de la NASA (qui avait mission d'envoyer des hommes sur Mars) afin de créer un nouveau jeu de téléréalité : 6 prétendants et 6 prétendantes, qui ne se connaissent pas, seront envoyé sur Mars. Après plusieurs mois de speed-dating, leur arrivée sur Mars sera célébrée par 6 mariages.
 

 
Outre le rythme dynamique insufflé par les speed-dating et le fameux questionnements : maiis quii finira avec qui ? C'est toute l'intrigue qui se déroule sur Terre qui nous emporte dans son rythme de véritable thriller. Aussitôt commencé, aussitôt accro, parce qu'on sent très vite que l'entreprise derrière le jeu de télé réalité cache bien son jeu, et que c'est quand même affreux d'envoyer des jeunes de 17-20 ans sur Mars pour procréer et implanter l'homme sur cette planète.
 
Des gens importants disparaissent, des familles en deuil cherchent les réponses... Pour parfois déranger des très près les petites affaires de l'entreprise.
 
Les personnages (même ceux qui s'apparentent aux méchants) sont d'un charisme fou ! On adore découvrir les participants mais aussi tous les personnes qui gravitent autour du jeu, sur Terre, aux Etat-Unis.
 
On suit tout de même un personnage principal, Léonor, une jeune fille au tempérament de feu qui m'aura surpris jusqu'aux dernières lignes.
 
J'ai fini Phobos avec l'envie d'aussitôt le relire, tellement son rythme enivrant m'a possédé pendant trois jours. Je peux vous dire que si je n'avais pas eu autant de travail sur cette période, je l'aurais fini en un jour.
 
La plume de l'auteur ne tombe jamais dans la facilité, peignant des descriptions loin des clichés et des personnages aux multiples facettes qu'on a très très envie de retrouver pour faire plus ample connaissance, dans le second tome !
 
Second tome qui sortira en novembre prochain, et je l'attends de pied ferme. Souvent, je me méfie des lectures addictives, car si le lecteur lit compulsivement, l'auteur peut se permettre une plume de moindre qualité pour tout miser sur les péripéties et le rythme.
Victor Dixen ne tombe jamais dans la facilité pour mieux nous émerveiller, nous emporter avec lui, et nous donner envie de le lire et le relire encore, même si avec la relecture on perd l'effet de surprise.
 
Avec Phobos, vous pouvez donc découvrir à la fois un auteur talentueux, une héroïne que vous n'oublierez pas de sitôt, des personnages secondaires haut en couleurs dessinés avec autant d'application que les personnages phares du roman et une intrigue à couper le souffle que vous allez vouloir lire d'une traite.
 
Phobos sort le 11 juin, alors n'attendez pas ! Des bisous, Proxyfny
 
En bref
Le livre : 17.90euros, 433 pages.
Un coup de cœur monumental et magistral comme je n'en avais pas encore eu cette année, un tourbillon d'émotions et beaucoup d'impatience en l'attente du deuxième tome !
 
Lu dans le cadre du TOPICS & Challenges : découvre un auteur au mois de juin

Honorine a lu Le cœur d'une autre (de Rosnay)
KanouBook a lu L'Héritage des rois passeurs
Alhoa Books a lu la Cinquième Vague
 

2 commentaires: