lundi 15 juin 2015

103. Ma dernière lecture : Vert Emeraude de Kerstin Gier - dernier tome de la trilogie !

Bonjour bonjour ! Aujourd’hui, je suis fière de moi : une trilogie qui ne pourrie paaaas dans ma Pile à Lire, puisque j’ai pu lire très rapidement Rouge Rubis (machronique), Bleu Saphir (ma chronique) et enfin Vert Emeraude, que je chronique aujourd’hui (sans spoiler, naturellement)
 

Tout d’abord, petites généralités sur cette trilogie ! Elle a été très agréable à lire sur plusieurs aspects : des personnages attachants, beaucoup d’humour et de petites références actuelles qui feront sourire même les plus aigris et le thème passionnant des voyages dans le temps !
Une ambiance fort sympathique (pas transcendante, certes) mais qui m’a permis de passer un moment lecture détente avec un roman qui se lit très vite.
 
 
Que dire spécifiquement sur Vert Emeraude ?
Tout d’abord, c’est incontestablement le plus drôle des trois ! Une mention spéciale à la gargouille, un personnage secondaire qui apporte tout son pep’s et son humeur aux chapitres.
Ensuite, l’intrigue avance, approche de sa fin, et l’auteure sait nous donner les choses au compte-goutte, pour ne pas nous perdre et pour mieux faire durer l’attente.
Le souci, c’est que je pense que certaines informations auraient pu être explicitées dès le tome 2, qui m’aura un peu perdu. Du coup, même si j’ai lu les trois tomes dans un court laps de temps et que je pense pouvoir avoir la prétention de dire que ma mémoire ne déconne pas trop, c’est difficile pour moi de comprendre tous ces retours dans le passé et les intrigues qui se superposent.
 
De plus, à un moment, à partir de la moitié du tome, je dirais, on a le droit à un paquet de révélations, l’une après l’autre, et ça donne un côté un peu artificiel, qui nous ramène à l’imaginaire de l’œuvre, à savoir que c’est de la fiction, et qu’on est en train de lire un roman plutôt pour ados.
Si l’intrigue pour moi a perdu en cohérence en se noyant dans les règles des voyageurs dans le temps et les allers-retours passé/présent, j’ai tout de même adoré suivre Gwendolyn, une fille authentique, pleine d’énergie, mais aussi de doutes et de questionnements : une ado extraordinairement comme les autres, qu’on peut très bien imaginer à nos côtés au bahut.
La surprise, c’est Gideon, que je ne portais pas dans mon cœur jusqu’ici, mais qui aura su le conquérir dans ce dernier tome (enfiiin, on comprend ce qui se passe dans sa p’tite tête).
 
Je ne pense pas me lancer dans une autre trilogie de l’auteur, parce que c’était peut-être un peu trop léger pour moi, surtout au niveau de l’intrigue bizarrement mené qui met en avant quelques incohérences et erreurs lors du dénouement.
Par contre, j’ai bien envie de voir les films pour voir ce que ça donne, surtout pour ma petite gargouille, haha.
Plein de bisous, Proxyfny
 
 
En bref
Le livre V.F : 14.50euros, 425 pages
Un troisième tome très drôle avec toujours de bons personnages comme on les aime en YA. Par contre, un dénouement qui me laisse toujours un peu perplexe, trop rapide et pas franchement cohérent sur certains aspects.
 
On se retrouve en vidéo pour un BOOK HAUL ^^ ?
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire